Ordinateurs

Les écrans d'ordinateurs et de télévision présentent-ils un risque pour votre santé?

Aujourd'hui des écrans de toutes tailles nous environnent où que nous soyons, mais... sont-ils salubres? La science est divisée entre les chercheurs qui estiment qu'il n'y a aucun danger et ceux qui ont déjà conclu que nous ferions bien de nous montrer plus prudents.

 

Par ailleurs, un pourcentage croissant de la population devient toujours plus “électro-hyper-sensible” (EHS), c'est-à-dire que ces individus souffrent de maux multiples lorsqu'ils sont exposés à des champs électromagnétiques. Ces maux vont de sensations de brûlure à des douleurs insupportables qui les obligent littéralement à fuir les lieux où ils se trouvent exposés. Pour d'autres, les conséquences se traduisent en stress accru, maux de tête, nervosité, agressivité, sommeil perturbé, fatigue oculaire, troubles de la vue, lassitude générale inexplicable, diminution de productivité, affaiblissement de la résistance immunitaire naturelle, baisse de la libido, perturbations du cycle menstruel de la femme, risques de fausses couches, baisse dans la réussite scolaire, etc...

Catégories d'écrans

Mais tous les écrans ne sont pas les mêmes, naturellement. Ils ont en fait évolué en deux grandes phases distinctes. La première génération, caractérisée par des écrans légèrement bombés et un corps de machine massif autant que lourd, était celle qu'on appelle les écrans à tubes cathodiques. Il existe encore des modèles de cette génération par-ci par-là, mais dans leur majorité ils ont été remplacés par les modèles de la seconde génération, à savoir les écrans plats. Pour résumer, la quasi-totalité des écrans existant donc aujourd'hui sur le marché peut être répartie en trois catégories distinctes:

1. les écrans des ordinateurs et télévisions à tubes cathodiques.

2. les écrans plats des ordinateurs et télévision stationnaires.

3. les écrans plus petits des ordinateurs portables.

Les écrans à tubes cathodiques

 

 

Or, la sensibilité des appareils de mesure issus de la technologie actuelle est considérablement inférieure à celle des cellules vivantes (une différence de 10-9, c'est-à-dire un facteur d'un milliard). Dès 1991, le Professeur Carl Blackman (USA) demandait la reconnaissance de résultats obtenus sur “modèles biologiques”, les seuls à être assez sensibles pour démontrer la nocivité des REMP produites par les écrans cathodiques sur les êtres vivants.

Les écrans plats des ordinateurs et télévision (stationnaires et portables)

La technologie des écrans plats étant très différente de celle des écrans à tubes cathodiques, de nombreux utilisateurs qui souffraient de maux divers face à leurs vieux écrans saluèrent initialement l'arrivée de modèles à écrans plats sur le marché avec soulagement, assumant que leurs problèmes physiologiques disparaîtraient. Mais tous les intéressés furent surpris de découvrir que malheureusement tel ne fut pas le cas. Les personnes sensibles découvrirent rapidement que leurs problèmes n'avaient pas disparu, même si la nature exacte des pollutions électromagnétiques qui les affectaient n'avait pas été identifiée.


Une protection fiable est mise au point

Pour répondre à ces besoins à une époque où il n'existait aucun remède, le système de protection EMF-Bioshield®/ Système2 avait été mis au point après de nombreuses années de recherches fondées sur la sensibilité de modèles biologiques exposés aux REMP. C'est aujourd'hui encore le seul système de protection au monde qui puisse se targuer de bénéficier de 47 communications scientifiques publiées par les comités de sélection de 16 congrès scientifiques et médicaux internationaux majeurs. Ce système a de plus été testé dans sept pays différents (France, Italie, Allemagne, USA, Russie, Hongrie et Ukraine) et son efficacité pour protéger les utilisateurs d'écrans vidéos a de ce fait été établie de manière certaine (en tout cas pour les écrans à tubes cathodiques). EMF-Biohield®Système2 a en outre été retenu comme exposant sélectionné dans le Pavillon Suisse du Salon International “TELECOM ITU Genève 2003”.

Principe de fonctionnement

Le dispositif EMF-Bioshield®/Système2 ne nécessite aucun raccordement électrique. Son effet protecteur est basé sur une technologie qui utilise les propriétés de résonance d'éléments de terres rares (éléments 58 à 71 de la table périodique des éléments de Mendeleyev) pour créer une résonance passive en contre-phase. Excité par les émissions provenant de l'écran, le contenu des minisphères crée une barrière électromagnétique autour de l'écran protégé. EMF-Bioshield®/Système2 élimine ainsi les effets biologiques nuisibles des radiations résiduelles émises par les écrans des ordinateurs et des postes de télévision.


Conditionnement et installation

Les mini-sphères qui constituent EMF-Bioshield®/Système2 sont livrées dans un tube d'aluminium. Elles y sont disposées d'une manière bien définie afin de ne pas entrer en contact l'une avec l'autre, ce qui risquerait de les désactiver. Les lettres “A” et “B” sont indiquées respectivement sur les deux mini-sphères. Pour obtenir l'effet protecteur, il est impératif que, dans le cas d'un écran plat, la mini-sphère “A” soit appliquée sur le coin inférieur gauche du cadre de l'écran et la mini-sphère “B” sur le coin inférieur droit de ce même cadre. Pour les cas encore existants d'écrans à tube cathodique, la mini-sphère “A” doit en revanche être appliquée sur le coin supérieur gauche du cadre de l'écran et la mini-sphère “B” sur le coin inférieur droit du cadre. Dans les deux cas, la position optimale se situe le plus près possible de l'angle de l'écran, mais pas sur l'écran lui-même.


Installation mobile

Au cas où le même opérateur doit travailler sur différents ordinateurs (par exemple un poste au bureau et un poste à la maison et/ou sur un ordinateur portable), il est possible de doter les mini-sphères d'EMF-Bioshield®/Système2 de rondelles velcro auto-adhésives pour permettre leur déplacement. Pour des voyages en avion il est recommandé de se munir des sachets de transport pour films photo, offrant une protection contre les rayons X des systèmes de sécurité. Ne jamais entreposer les mini-sphères en contact direct ou proches l'une de l'autre, sans quoi il y a risque de les désactiver en quelques heures. Il est indispensable de toujours les transporter dans leur tube de protection.


Effets de la protection

L'effet de la protection du système EMF-Bioshield®/Sysytème2, en supprimant les nuisances des REMP (Radiations Electro-Magnétiques Pulsées), permet à l'organisme de retrouver ses fonctions et équilibre naturels, et d'éliminer lui-même les symptomes les plus courants tels que fatigues chroniques, pertes de sommeil, lassitudes, migraines, yeux douloureux et nervosité accrue, qui sont les premiers à disparaître. Pour les autres symptômes tels que réactions cutanées, perturbations hormonales et aménorrhées, une période de plusieurs mois est parfois nécessaire.

Récent développement pour les écrans des ordinateurs portatifs

 

Pendant un certain nombre d'années, EMF-Bioshield®/Système2 a donc été le seul recours possible pour les utilisateurs d'ordinateurs portables hyper-sensibles qui avaient de la peine à faire usage de leur outil de travail, bien qu'il présente un inconvénient pratique du fait que les deux mini-sphères doivent être mises en place lorsqu'on ouvre l'ordinateur, puis rangées dans leur tube d'origine avant de pouvoir le fermer. Le problème ne se pose pas pour les portables qui restent stationaires, mais comme le but premier d'un ordinateur portable est de pouvoir être pris avec soi partout, il reste entier dans leur cas.

Plus récemment, des essais prometteurs indiquent qu'une nouvelle approche basée cette fois sur la technologie qui a mené à la création de la "puce" pour téléphone cellulaire EMF-Bioshield®/Tel+ procurerait la même protection que le Système2 mais sous une forme beaucoup plus pratique. Il s'agit du même modèle que la puce pour téléphones, mais sous forme agrandie, assortie d'une capacité plus forte couvrant un espace plus large: l'EMF-Bioshield/60+ que l'on peut commander ici.

Le fonctionnement des écrans à tubes cathodiques est basé sur un principe simple: à l'image d'un fin jet d'eau projeté sur un mur, un faisceau d'électrons accélérés balaye la surface fluorescente de l'écran où il dessine, point par point, une image lumineuse. Cela ne poserait pas de problème si l'énergie des électrons se limitait à fournir l'image. Mais une partie de cette énergie s'échappe sous forme de champs de radiations à fréquences variées, notamment des fréquences basses et extrêmement basses (connues plus communément par leur acronyme anglais VLF - Very Low Frequency - et ELF - Extremely Low Frequency).

Le spot d'électrons qui balaie l'écran engendre ce que les scientifiques appellent des REMP (Radiations Electro-Magnétiques Pulsées) ou REMF (Radiations Electro-Magnétiques Fragmentées) qui, à courte distance, perturbent l'équilibre des cellules vivantes. Leurs effets nocifs ont été constatés tout autour de l'écran et particulièrement dans une zone de 110° devant et derrière le tube image, effets qui persistent plusieurs heures après l'extinction de l'écran (ordinateur ou télévision).

Questions et réponses - Ordinateurs à tube cathodique et à écran plat

 

1. En quoi consiste le système de protection EMF-Bioshield®/Système2?
Le système EMF-Bioshield®/Système2 est composé de deux mini-sphères en plastique qui contiennent certaines oxydes de terres rares dont elles utilisent les propriétés de résonance électro-magnétique. Celles-ci engendrent des résonances à contre-phase qui annulent les effets nocifs des rayonnements électromagnétiques pulsés émis par les écrans sur toutes les cellules vivantes. Les deux mini-sphères sont placées respectivement sur le coin supérieur gauche et le coin inférieur droit du cadre de l'écran (pour les anciens ordinateurs à tube cathodique), sur la barre horizontale inférieure du cadre des écrans plats (pour les ordinateurs et postes de télévision à écran plat et stationnaires), ou sur les coins supérieur gauche et droit au-dessus du clavier (pour les ordinateurs portables modernes à écran plat).

2. Comment peut-on savoir que le système EMF-Bioshield®/Système2 fonctionne?
Une série de tests en laboratoire a démontré de façon continue que le fait de demeurer à proximité d'un écran à tube cathodique pendant de longues périodes a un impact négatif sur plusieurs types de matière vivante, tandis que le fait de rester à proximité du même écran équipé du système EMF-Bioshield®/Système2 n'en a aucun. Les tests comparatifs menés à bien à ce jour ont porté sur des rats blancs, des mouches drosophiles, des cultures de cellules, des champignons, des embryons de poulets et des utilisateurs humains. Note importante: ces tests n'ont pas été répétés avec des ordinateurs à écran plat (voir explication ci-dessous sous Question 5).

3. Qu'y a-t-il à l'intérieur des mini-sphères du système EMF-Biohield®/Système2? Et comment fonctionnent-elles?
Les mini-sphères du système EMF-Bioshield®/S2 contiennent certains des éléments 58 à 71 de la Table Périodique des éléments de Mendeleyev, combinés dans un ordre pspécifique et à différentes températures. La formulation exacte demeure un secret industriel. Tous les test biologiques effectués avec EMF-Bioshield®/Système2 ont prouvé que c'est un système qui fonctionne. Comme les détecteurs de rayonnements existants à ce jour ne sont pas aussi sensibles aux champs électromagnétiques que l'est toute matière vivante, seuls les modèles biologiques permettent de mesurer avec certitude l'ampleur du problème et la façon dont EMF-Bioshield®/Système2 opère. Cela n'a rien de surprenant car les scientifiques en savent assez pour affirmer que les émissions peuvent être nocives, mais pas encore assez pour expliquer comment ni pourquoi.

4. Le système EMF-Bioshield®/Système2 peut-il m'être nocif? Si les champs à fréquences extrêmement basses sont si nocifs, comment puis-je être certain qu'EMF-Bioshield®/Système2 ne va pas me faire du tort ou se combiner avec ces champs pour m'affecter?
Les mini-sphères du système EMF-Bioshield®/Système2 ne génèrent d'elles-mêmes aucun champ à fréquences extrêmement basses et ne peuvent que conforter, non pas affecter, toute matière vivante. Elles résonnent de manière passive à contre-phase avec certaines parties des champs électromagnétiques (tant ceux à fréquences très basses que ceux à fréquences extrêmement basses) qui sont générés par les écrans à tube cathodique, cela pour autant que leur positionnement soit conforme au mode d'emploi. Tous les tests ont démontré de manière certaine que le système EMF-Bioshield®/Système2 élimine virtuellement tout impact négatif des champs électromagnétiques créés par les écrans à tube cathodique sur toute matière biologique, et ce sans générer aucun effet nocif pour les êtres vivants qui y sont exposés.

5. Le système EMF-Bioshield®/Système2 fonctionne-t-il aussi sur écrans plats?
Tous les test menés avec le système EMF-Bioshield®/Système2 l'ont été avant tout pour protéger les utilisateurs d'ordinateurs et postes de télévision fonctionnant avec un tube cathodique. Des test additionnels pour établir scientifiquement si les écrans plats sont également nocifs pour leurs utilisateurs et si le système EMF-Bioshield®/Système2 peut les protéger doivent encore être menés à bien. A ce jour, seuls des tests empiriques menés par un certain nombre d'individus électro-sensibles ont permis d'établir que c'est effectivement le cas et que leurs conditions de travail en ont été améliorées d'autant, à leur grande satisfaction. La seule différence réside dans le fait que les deux mini-sphères du système EMF-Bioshield®/Sysytème2 doivent être placées respectivement sur les coins inférieurs gauche et droit du cadre de l'écran (au lieu des coins supérieur gauche et inférieur droit pour les modèles à tube cathodique).

6. Qu'en est-il des ordinateurs portables?
La réponse est la même que pour la question précédente concernant les écrans plats, à l'exception du fait que les deux mini-sphères devant être placées sur les coins supérieurs de la partie de l'ordinateur où se trouve le clavier pour que le système protège l'utilisateur, il est préférable d'utiliser des ordinateurs portables qui restent stationnaires. Faute de cela, les mini-sphères doivent être installées, puis enlevées et soigneusement replacées dans leur tube d'aluminium protectif à chaque fois que l'ordinateur portable doit être clos, et à nouveau réinstallées quand il est rouvert, ce qui risque d'être rapidement fastidieux.

 

Cette option n'est cependant plus la seule disponible pour les personnes électro-sensibles qui se sentent mal à l'aise, ou pire, quand elles utilisent leur ordinateur portable. En effet, un développement de la technologie utilisée pour la protection contre les émissions des téléphones portables (voir page sur sujet ici) a donné à ce jour des résultats très prometteurs pour nombre de sujets hyper-sensibles. Il s'agit du modèle EMF-Bioshield®/Tel++, ce qui signifie une puce de 60mm augmentée d'une puce plus petite de 20mm, à placer sur le couvercle de votre ordinateur portable, comme l'illustrent les photos ci-dessous. Soulignons toutefois clairement que les tests menés à ce jour avec ce nouveau produit sont de nature empirique et reposent seulement sur les témoignages positifs de nombreuses personnes hyper-sensibles.

7. Le système EMF-Bioshield®/Système2 remplace-t-il les écrans anti-éblouissements?

Non. Le système EMF-Bioshield®/Système2 a été conçu pour éliminer les effets biologiques des rayonnements des champs magnétiques à fréquences très basses et extrêmement basses, qui sont considérés comme une source de menace pour la santé, émises par les écrans d'ordinateur et de télévision. Les écrans anti-éblouissements sont en général conçus pour réduire la luminosité et le contraste, et/ou les reflets parasites à la surface de l'écran. Ce sont des accessoires de confort, rien de plus.

8. Peut-on mesurer l'efficacité du système EMF-Bioshield®/Système2 avec un détecteur?
Dans l'état actuel des connaissances et du développement des appareils de mesure, les détecteurs de champs électromagnétiques ne peuvent mesurer en dessous de 10
-6 watts par centimètre carré. Plusieurs scientifiques sont d'avis que les cellules humaines peuvent être affectées par des forces aussi basses que 10-15 watts par centimètre carré. S.E.I.C. s.a. se limite à souligner les résultats conformes à des tests biologiques ayant fait l'objet de communications officielles en congrès scientifiques internationaux. Le système EMF-Bioshield®/Système2 est à notre connaissance le seul sytème pouvant se targuer d'avoir été soumis à une telle série de tests.

9. Combien de temps dure la protection impartie par le système EMF-Bioshield®/Système2?
Afin de se donner une marge de sécurité, le jeu des deux mini-sphères d'EMF-Bioshield®/Système2 devrait être remplacé après 24 mois d'utilisation, quelles qu'aient été le nombre d'heures d'utilisation du terminal à écran vidéo. Les recherches menées par le fabricant ont montré que le système EMF-Bioshield®/Système2 opère parfaitement... jusqu'au moment où il cesse tout d'un coup de fonctionner et perd sa capacité de résonner. Les mêmes recherches ont montré que quelques jeux d'EMF-Bioshield®/Système2 ont cessé de fonctionner après 28 mois, mais que la majorité a fonctionné plus longtemps encore. Du fait qu'il y a d'ordinaire toujours quelques champs électro-magnétiques actifs même quand l'écran est éteint, le système EMF-Bioshield®/Système2 continue de résonner et de générer des ondes à contre-phase, ainsi que d'être activé quand les mini-sphères sont laissées à l'extérieur de leur emballage d'origine.

10. Y a-t-il des précautions à prendre avec les mini-sphères d'EMF-Bioshield®/Système2?
Oui. La note de sécurité suivante est inscrite sur l'emballage et le mode d'emploi: “Ce produit n'est pas un jouet ni un gadget. Au même titre que tout objet solide de petite taille, il faut tenir les mini-sphères d'EMF-Bioshield®/Système2 hors de portée des enfants. Garder les mini-sphères et l'emballage hors de portée des enfants et des bébés. Attention à ne pas avaler, perforer, briser ou percer les mini-sphères (quoique leur contenu soit bio-dégradable et inoffensif). En cas d'ingestion: consulter immédiatement votre médecin (du fait de l'ingestion de plastique et non pas du liquide contenu dans les mini-sphères).”

11. Comment faire si j'utilise un ordinateur à la maison et un au travail? Suis-je obligé(e) d'acheter 2 jeux de mini-sphères ?
Au cas où le même opérateur doit travailler sur différents ordinateurs (par exemple un poste au bureau et un poste à la maison), il est possible de doter les mini-sphères d'EMF-Bioshield®/Système2 de rondelles velcro auto-adhésives pour permettre leur déplacement.  

Nous fournissons donc de manière standard 3 jeux de rondelles Velcros (un jeu = 1 rondelle mâle et 1 femelle), soit de quoi équiper, avec chaque jeu de mini-sphères un premier écran (exemple: la TV familiale) ainsi qu'un deuxième écran (exemple: un ordinateur) avec possibilité d'utiliser le même jeu de protections pour protéger l'ordinateur et la TV. Eventuellement, et seulement sur demande, nous fournissons un 4è jeu de Velcros pour permettre par exemple à une mère de famille travaillant à l'extérieur de protéger également son écran de bureau, et de ramener les mini-sphères, le soir, à la maison, (dans leur tube de transport) pour protéger sa famille (TV & ordinateur, pour le même prix...).  

Transport. Pour des voyages en avion il est recommandé de se munir de sachets de transport pour films photo, offrant une protection contre les rayons X des systèmes de contrôle. Ne jamais laisser les mini-sphéres en contact direct ou proches l'une de l'autre, sans quoi il y a risque de les désactiver en quelques heures. Il faut toujours les transporter dans leur tube de protection.

12. Que coûte EMF-Bioshield®/Système2?
Le prix de détail est:  CHF 170.00 (TVA et port non compris), € 143.00, CA $208.00, ou US $160.00 (port non compris + TVA payable séparément à la réception).

Le prix du modèle EMF-Bioshield®/Tel++ est: CHF 96.00 (TVA et port non compris), € 82.00, CA $117.00, ou US $90.00 (port non compris + TVA payable séparément à la réception).

13. Comment peut-on commander les produits EMF-Bioshield®?
Toutes les commandes peuvent être placées directement en ligne ou auprès de:
      S.E.I.C. / 3, rue du Léman / 1201 Genève / Suisse.
      E-mail: emf-bioshield@cox.net

14. Et qu'en est-il des téléphones portables?
La situation est différente en ce qui concerne les téléphones portables parce que, d'une part, les gens ont tendance à les tenir à proximité immédiate de leur oreille, donc de leur boîte crânienne, et d'autre part beaucoup de gens utilisent leur portable plusieurs heures par jour. Leur exposition rapprochée aux radiations reçues et émises par leur portable les place par conséquent dans une catégorie à haut risque. Pour minimiser ce danger, nous recommandons la puce EMF-Bioshield®/Tel+ (35mm). Voir la page sur les téléphones portables pour plus de détails.

 

Si vous avez d'autres questions qui n'ont pas été abordées sur cette page, n'hésitez pas à nous envoyer un e-mail. Et si votre question est d'intérêt général, nous l'ajouterons sur cette page-ci.

[46] A.M. Laverdure, M-O. North, G. Tritto, V. Martin-Baumgartner, J. Surbeck - Biological Models and Pulsed Electromagnetic Radiation. BIOMINT 2003 - World Academy of Bio-Medical Technologies: WABT, Unesco House, Paris, 26-27 May, 2003.

 
 
 

Témoignages concernant l'utilisation du système de protection EMF-Bioshield/Système2 pour ordinateurs (tant les anciens modèles avec écran à tube cathodique que les nouveaux à écrans plats)

 

“Alors qu'avant je ne pouvais pas travailler face à un écran plus de dix minutes, je suis maintenant en mesure, grâce à EMF-Bioshield®/Système2, de passer six ou sept fois par jour des périodes de 40 à 50 minutes d'affilée sans problème... Je souffrais de maux de tête depuis plus d'une année, et malgré le fait que j'ai essayé toutes sortes de traitements médicaux, et que j'ai discuté avec des gens qui traitent de problèmes similaires tous les jours, personne n'avait été en mesure de m'expliquer, et encore moins de m'avertir, de l'impact sur ma santé résultant de mon travail avec un ordinateur.”
             Ralph U., Pays Bas

“Je constate à présent une réelle amélioration de ma concentration, j'ai les idées plus claires, je ressens une fatigue moindre, et méme au niveau de la sexualité les choses se sont améliorées; cela fait maintenant 6 mois que j'ai adopté EMF-Bioshield®/Système2...”
             Rémi G., France

     “En tant que graphiste, je travaillais sur un ordinateur (à tube cathodique) dont l'écran faisait plus de 53 cm de diagonale. La pression que je ressentais dans ma tête et dans ma cage thoracique étaient telles que je ne pouvais plus la supporter et j'étais à deux doigts de changer de carrière. Grâce à Dieu tout a changé le jour où j'ai découvert EMF BioShield®/Système2. J'ai tout de suite senti la différence. Ma femme, qui est très électro-sensible, ne voulait jusqu'alors même pas mettre les pieds dans mon bureau. Imaginez sa surprise quand elle y entra un jour pour me parler sans avoir senti l'ordinateur comme avant. Elle croyait qu'il était éteint! Nous étions tous les deux stupéfaits. De mon côté, j'ai pu depuis travailler pendant des heures sans ressentir de pression ni de fatigue.
     J'utilise maintenant un ordinateur à écran plasma de 58cm et un poste de télévision à tube cathodique de 68cm. Après avoir regardé la TV pendant à peine cinq minutes la première fois, je me suis empressé de commander deux jeux d'EMF-Bioshield®/Système2, un pour mon nouvel ordinateur et un pour le poste de télévision, que je peux maintenant regarder à relative proximité au lieu d'être obligé de le regarder de loin comme avant.
     Si vous êtes sensible aux rayons électro-magnétiques, vous saurez tout de suite que le système EMF-Bioshield®/Système2 marche. Et si vous ne l'êtes pas, sachez à tout le moins que vous serez dans un environnement plus sain. Quant à moi, je ne m'en passerai plus jamais.”
             Keith C., USA

“En résumé je conseille à toute personne qui souffre de fatigue après avoir passé du temps devant une télévision ou un ordinateur de se procurer un EMF-Bioshield®/Système2. Le résultat est garanti...”
             Cyril G., Suisse

“Avant que je commence à utiliser EMF-Bioshield®/Système2, je me fatiguais rapidement, physiquement et mentalement, et je n'arrivais pas à me concentrer sur mon travail.”
             Agnes B., Hongrie

“Avant d'utiliser EMF-Bioshield®/Système2, lorsque je passais de nombreuses heures devant mes écrans, je souffrais de maux de tête à la fin de la journée et j'étais fort fatiguée.”
              Monique Z., Suisse

“En ma qualité de traducteur, je travaille sur écran plusieurs heures par jour et j'ai pu ainsi me rendre compte de l'efficacité de cette protection.”
             Jean W., Suisse

“Je ne suis plus incommodée par des migraines et des troubles de la vision.”
             Françoise B., Suisse

“Je vous remercie vivement d'avoir mis au point cette petite merveille, et je vous encourage à propager ce système dans tous les bureaux pour permettre de sauver la santé des gens.”
             Francine B., France

“Pour ma part, je dois dire que j'étais sceptique au départ, mais maintenant je m'aperçois qu'après 8 heures d'utilisation par jour je ne me sens ni fatigué ni stressé.”
             Ange L., France

“Je suis très satisfait de mon EMF-Bioshield®/Système2. J'ai tout de suite senti une énorme différence, à peine 10 secondes après l'avoir installé. Ça a vraiment purifié l'atmosphère de ce qui émanait de l'écran de mon ordinateur. Je me sens beaucoup mieux depuis. Je ne sais pas pourquoi c'est également efficace pour les écrans plats, mais le fait est que ça aide beaucoup. Je peux maintenant rester en face de mon ordinateur sans ressentir d'énergies ou d'émanations. Je suis très satisfait. Merci!”
             Ken J., Canada

“Souffrant de fatigue chronique, je m'étais demandé depuis longtemps si mon ordinateur n'avait pas un impact négatif sur ma santé. Aussi, quelques mois après avoir commencé un nouveau travail et souffert de sérieuses migraines après avoir passé des heures devant un écran d'ordinateur, j'ai commencé à poser des questions à gauche et à droite. Fort heureusement, un des docteurs que je consultais à l'époque avait entendu parler d'EMF-Bioshield®/Système2 et me le recommanda. Après l'avoir installé, je ressentis tout de suite une légère amélioration. Pas énorme, mais je me dis que c'était toujours mieux que rien. Mais deux semaines plus tard, je fis une rechute brutale et me sentis malade, avec une horrible migraine. Le lendemain, tout avait disparu et je me sentis en meilleure santé que jamais. Rétrospectivement, je pense que mon métabolisme avait passé par une crise de détoxification. Depuis, je n'ai plus eu de migraine et je ne me sens plus épuisé comme avant. Pour moi, il ne fait pas de doute qu'EMF-Bioshield®/Système2 marche. Je ne peux que le recommander à tout usager d'ordinateur qui souhaite se maintenir en bonne santé.”
             Harold P., USA

“J'ai installé EMF-Bioshield®/Système2 sur mon ordinateur il y a à peu près six mois, et j'en suis très satisfait. Je travaille sur ordinateur en moyenne 8 à 10 heures par jour, mais maintenant je ne me sens plus aussi fatigué qu'avant. Ce produit est fantastique! Je le recommande à tous mes amis.”
             Jozsef P., Hongrie

 
 
 

2000

 

[24] Surbeck J., North M.O., Laverdure A.M., Tritto G. - Physiological and neuro-physiological effects of the cathodic ray tubes screens (CRTs) radiations in workers and children. - IIIrd Symposium on Medical Physics, Wisla (Poland) 16-18 November 2000, in press. Invited publication.

[23] Laverdure A.M., North M.O., Tritto G., Surbeck J. - Development, growth, behaviour and differentiation of living materials exposed in front of a cathodic ray tube screen. - IIIrd Symposium on Medical Physics, Wisla (Poland), 16-18 November 2000, in press. Invited publication.

[22] Surbeck J., Laverdure A.M., North M.O., Tritto G. - Physiological and behavioural studies on human adults and children exposed to video display terminal (VDT) radiations. - 26th International Congress on Occupational Health, Singapore, August 27-September 1, 2000, in press.

[21] Laverdure A.M., Surbeck J., North M.O., Tritto G. - Growth, development, reproduction, physiological and behavioural studies on living organisms, human adults and children exposed to VDT radiations. - 26th International Congress on Occupational Health, Singapore, August 27-September 1, 2000, in press.

[20] Laverdure A.M., Surbeck J., North M.O., Tritto G. - Growth, development, behaviour and reproduction in living organisms exposed to video display terminal VDT radiation. - Journées Scientifiques: “Impact sur l'homme des rayonnements ionisants et non-ionisants”, Brest (France), 23-24 June 2000, 267-271.

 

1999

 

[19] Tritto J., North M.O., Laverdure A.M., Surbeck J. - Sensible biological models to be exposed to VDT (Video Display Terminal) radiation in human male reproduction. - Medical Biological Engineering & Computing, (EMBEC), Vienna (Austria), November 4-7, 1999, p. 1292-1293.

[18] Surbeck J., Laverdure A.M., North M.O., Tritto G. - Physiological and behavioural studies on human adults and children exposed to VDT radiation. - Medical Biological Engineering & Computing, (EMBEC), Vienna (Austria), November 4-7, 1999, p. 868-869.

[17] Laverdure A.M., Surbeck J., North M.O., Tritto G. - Growth, Development, Reproduction and behavioural studies on living organisms exposed to VDT radiation. - Medical Biological Engineering & Computing, (EMBEC), Vienna (Austria), November 4-7, 1999, p. 870-871.

[16] Tritto J., Laverdure A.M., North M.O., Surbeck J. - Potential hazards for surgical performances under VDT radiation exposure during minimally invasive surgery (MIS). Proposal for a clinical protocol to evaluate safety and efficiency in MIS under protecting devices (EMF-Bioshield). - International Workshop on Mechatronic Tools for Surgery, Rome (Italy), June 4-5, 1999, p. 2.

1998

 

[15] North M.O., Laverdure A.M., Surbeck J., Tritto G. - Effects of pulsed electromagnetic radiation emitted by video displays terminal on human spermatogenesis. - Proc. 20th Annual Intern. Conf. IEEE EMBS,October 29-November 1, 1998, Hong-Kong, (China), p. 3277-3280.1997

 

[14] Surbeck J., Passani R., Laverdure A.M. - Effects of pulsed electromagnetic radiation emitted by cathodic tubes on living organisms and humans. Test of a protective apparatus. - 18th Medical Biological Engineering & Computing, (EMBEC), Nice (France), September 14-19, 1997, p. 43.

[13] Laverdure A.M., Passani R., Surbeck, J. - Effects of pulsed electromagnetic radiation emitted by cathodic tubes on living organisms. Test of a protective apparatus. - 18th Medical Biological Engineering & Computing, (EMBEC), Nice (France), September 14-19, 1997, p. 42.

 

1996

 

[12] Surbeck J., Passani R., Laverdure A.M. - Effects of pulsed electromagnetic radiations emitted by computer cathodic screens. Test of a protective apparatus. - 25th ICOH/CIST Congress, Stockholm (Sweden), September 15-20 1996, p OS.403.1993

 

[11] Zanolo G., Conz A. - Mortality of parental animals, Daphniae. - Instituto di Ricerche Biomediche Antoine Maxer, Ivrea (Italy). 1993, RBM 930028.

[10] Zanolo G., Conz A. - Algal growth inhibition study. - Instituto di Ricerche Biomediche Antoine Maxer, Ivrea (Italy). 1993, RBM 930026.

 

1992

 

[9] Petrovskaia I.A. - Immune state in computer users and influence of A_Nox®-Computer protective means. - Trans. First Congr. EBEA, Brussels (Belgium), 23-25 Janvier 1992, Annexe 1.

[8] Le Ruz P., Colin G. - Effect on behaviour and growth of the white rat after exposure to VDT radiation. - Trans. First Congr. EBEA, Brussels (Belgium), 23-25 Janvier 1992.

[7] Laverdure A.M. - Effect on mortality in the fruit fly breeding after exposure to VDT radiation. - Trans. First Congr. EBEA, Brussels (Belgium), 23-25 Janvier 1992.

[6] Guarnieri S., Sisken B.F. - A test system for determining the biological effects of video display terminals. - Trans. First Congr. EBEA, Brussels (Belgium), 23-25 Janvier 1992.

[5] Bondarovskaya V. M. - Complex investigation of the health status of VDT users in regions under exposure to Chernobyl disaster seguelae: psychological, physiological, ergonomic measurements; efficiency of using protection means. - Trans. First Congr. EBEA, Brussels (Belgium), 23-25 Janvier 1992, Annexe 1.

 

1991

 

[4] Sisken B.F., Guarnieri S. - Effects of VDT monitors on chick embryo development. - The Bioelectromagnetic Society Thirteenth Annual Meeting, Salt Lake City, (USA), 1991, June 23-26, p 77.

[3] Le Ruz P., Colin G. - Effect on behaviour and growth of the white rat after exposure to VDT radiation. - The Bioelectromagnetic Society Thirteenth Annual Meeting, Salt Lake City, (USA), 1991, June 23-26, p 34.

[2] Laverdure A.M. - Effects on mortality in a fruit fly breeding after exposure to VDT radiation. - The Bioelectromagnetic Society Thirteenth Annual Meeting, Salt Lake City, (USA), June 23-26, 1991, p 77.

[1] Halliday R., Crosby K. - Effect of EMF from video display terminals on Drosophila melanogaster development and survival. - Ricerca Laboratory, Internal memorandum, Wellware Corp., 1991, 03.06. Revision.   Communications spéciales présentées à "Lille 2000"

 

[A] Laverdure A.M., Surbeck J., North M.O., Tritto G. - Growth, Development, Reproduction and behavioural studies on living organisms exposed to VDT radiation. - 26ème Congrès National de Médecine du Travail, Lille (France), June 6-9, 2000.

[B] Surbeck J., Laverdure A.M., North M.O., Tritto G. - Physiological and behavioural studies on human adults and children exposed to VDT radiations. - 26ème Congrès National de Médecine du Travail, Lille (France), Juin 6-9, 2000.

[26] Surbeck Jacques, North Marie-Odile, Laverdure Anne-Marie, Tritto Giuseppe. - Behaviour, physiological and neuro-physiological disturbances induced by the cathodic ray tubes screens (CRTs) radiations in workers and children. - Proceedings of The 2nd Conference of the Victorian Chapter of the IEEE Engineering in Medicine and Biology Society - “Biomedical Research in 2001”, Monash University, Clayton, Victoria, Australia, February 19-20, 2001, 203-206.

[25] Laverdure A.M., North M.O., Tritto G., Surbeck J. - Development, growth, behaviour and differentiation of living material exposed in front of a cathodic ray tube screen, a review. - Proceedings of The 2nd Conference of the Victorian Chapter of the IEEE Engineering in Medicine and Biology Society - “Biomedical Research in 2001”, Monash University, Clayton, Victoria, Australia, February 19-20, 2001, 195-202.

[27] A.M. Laverdure, J. Surbeck, M.O. North, J. Tritto - Growth, Development, Reproduction, Physiological and Behavioural Studies on Living Organisms, Human Adults and Children Exposed to Radiation from Video Displays. Published in Indoor+Built Environment, the Journal of the International Society of the Built Environment, Issue on “Health Effects of Ionising and Non-Ionising Radiation”, 10/05/01, September-October 2001, pp. 306-309.

[31] G. Tritto, M.O. North, A.M. Laverdure, J. Surbeck - Effets non thermiques des radiations électromagnétiques émis par les tubes cathodiques (VDT's) sur cultures “in vitro” de tissu gonadique humain. - XXèmes journées méditerranéennes internationales de médecine du travail, Marrakech, Maroc, 26-28 octobre 2001, p. 17.

[30] J. Surbeck, A.M. Laverdure, M.O. North, G. Tritto. - Effets biologiques. physiologiques et neuropsychologiques des radiations des écrans cathodiques sur les êtres vivants. - XXèmes journées méditerranéennes internationales de médecine du travail, Marrakech, Maroc, 26-28 octobre 2001, p. 16.

[29] V. Martin-Baumgartner, A.M. Laverdure, J. Surbeck - Effets biologiques des rayonnements électromagnétiques émis par les écrans cathodiques sur l'être humain adulte. - XXèmes journées méditerranéennes internationales de médecine du travail, Marrakech, Maroc, 26-28 octobre 2001, p. 25.

[28] A.M. Laverdure, M.O. North, G. Tritto, J. Surbeck - Le travail à l'écran cathodique et la santé: étude in vivo et en culture in vitro. - XXèmes journées méditerranéennes internationales de médecine du travail, Marrakech, Maroc, 26-28 octobre 2001, p. 24.

[34] J. Surbeck, A.M. Laverdure, M-O. North, Tritto - Biological Effects of Pulsed Electromagnetic Radiation Emitted by a Cathodic Tube on Reproduction & Development.. - 2nd International Congress on Surgical Andrology, Mykonos, Grèce, 14-16 Juin 2002, p. 20.

 

[33] V. Martin-Baumgartner, A.M. Laverdure, J. Surbeck - Biological Effects of Pulsed ElectroMagnetic Radiation Emitted by Cathode Ray Tubes on Human Adults. - 2nd International Congress on Surgical Andrology, Mykonos, Greece, 14-16 Juin 2002, p. 22.

[32] A.M. Laverdure, J. Surbeck, M.O. North, J. Tritto - Growth, Development, Reproduction, Physiological and Behavioural Studies on Living Organisms, Human Adults and Children Exposed to Radiation from Video Displays. - 2nd International Congress on Surgical Andrology, Mykonos, Greece, 14-16 Juin 2002, p. 20.

[39] G. Tritto, M. Chalier, A.M. Laverdure, J. Surbeck - Apoptosis in short-term biopsy cultures of human testis exposed to VDT-EMF radiation. - 10th Congress on Occupational Health Services, ICOH Scientific Committee on Health Services, Research and Evaluation in Occupational Health, Amsterdam, Hollande, 13-16 Novembre 2002, p. 89.
 

[38] J. Surbeck, A.M. Laverdure, M. Chalier, G. Tritto - How to suppress the harmful effects of the CRTs electromagnetic radiation on workers health. - 10th Congress on Occupational Health Services, ICOH Scientific Committee on Health Services, Research and Evaluation in Occupational Health, Amsterdam, Hollande, 13-16 Novembre 2002, p. 87.

[37] V. Martin-Baumgartner, A.M. Laverdure, J. Surbeck - Biological Effects of Pulsed Electromagnetic Radiation Emitted by Cathode Ray Tubes on Human Adults. - 10th Congress on Occupational Health Services, ICOH Scientific Committee on Health Services, Research and Evaluation in Occupational Health, Amsterdam, Hollande, 13-16 Novembre 2002, p. 120.

[36] A.M. Laverdure, M. Chalier, G. Tritto, J. Surbeck - Sensitivity of living organisms to puilsed electromagnetic radiation emitted by VDTs - Biological effects on reproduction and development. - 10th Congress on Occupational Health Services, ICOH Scientific Committee on Health Services, Research and Evaluation in Occupational Health, Amsterdam, Hollande, 13-16 Novembre 2002, p. 112.

[35] M. Chalier, A.M. Laverdure, G. Tritto, J. Surbeck - Preliminary observations on human total DNA exposed to VDT radiation. - 10th Congress on Occupational Health Services, ICOH Scientific Committee on Health Services, Research and Evaluation in Occupational Health, Amsterdam, Hollande, 13-16 Novembre 2002, p. 105.

[45] J. G. Tritto, M. Chalier, A.M. Laverdure, J. Surbeck - Apoptosis in Short-Term Biopsy Cultures of Human Testis Exposed to VDT-EMF Radiation. - 27ème Congrès International de la Santé au Travail (ICOH 2003), Iguassu Falls, Brésil, 23-28 Février 2003, FP 39.10., p.139.

[43] J. Surbeck (Switzerland), A.M. Laverdure (France), G. Tritto (U.K.), M. Chalier (Switzerland) - Pulsed Electro Magnetic Radiation Noxious Effects on All Biological Models: Detection and Protection. - 27ème Congrès International de la Santé au Travail (ICOH 2003), Iguassu Falls, Brésil, 23-28 Février 2003, FP 39.7., p. 180.

[42] V. Martin-Baumgartner, A.M. Laverdure, J. Surbeck - Biological effects of pulsed electromagnetic radiation emitted by cathode ray tubes on human adults. - 27ème Congrès International de la Santé au Travail (ICOH 2003), Iguassu Falls, Brésil, 23-28 Février 2003, PO 22.2., p. 125.

[41] A.M. Laverdure, M. Chalier, G. Tritto, J. Surbeck - Biological effects of Pulsed Electromagnetic Radiation Emitted by VDTs on Reproduction and Development. A Comprehensive Explanation Essay - 27ème Congrès International de la Santé au Travail (ICOH 2003), Iguassu Falls, Brésil, 23-28 Février 2003, FP 39.8., p. 126.

[40] M. Chalier, A.M. Laverdure, G. Tritto, J. Surbeck - VDT Radiation Effect on Human Total DNA Evaluated by FIGE. - 27ème Congrès International de la Santé au Travail (ICOH 2003), Iguassu Falls, Brésil, 23-28 Février 2003, FP 39.9., p. 128..

Communications scientifiques publiées par les
Comités de Sélection de 47 congrès scientifiques et médicaux internationaux majeurs

Contact:

S.E.I.C. s.a.

3, rue du Léman

1201 Genève, Suisse

E-mail: emf-bioshield@cox.net

© 2019  S.E.I.C. sa - Genève - Suisse